Informations

Que faire à Dinan

Que faire à Dinan ? La ville haute

Nous commençons par la ville haute. Impossible de manquer le superbe Château de Dinan. De ce passé médiéval, il ne reste que la Tour de la Duchesse Anne et les remparts qui bordent la ville. Le château est désormais un musée dont nous vous recommandons la visite. Autrement, ne loupez pas la balade sur les remparts qui vous donnera une vue magnifique sur la Rance (près de la tour Sainte-Catherine), et le viaduc de Dinan.

Depuis le château, le centre ville de Dinan est très accessible à pied et la balade est particulièrement agréable. L’un des incontournables de la ville est la Tour de l’Horloge. Il est possible de monter au sommet pour profiter d’une belle vue sur Dinan et ses alentours 😉

A partir de cette tour, vous pouvez vous faufiler dans les rues de la vieille ville, admirer les dizaines de maisons à pans de bois. Dinan c’est tout ce qu’on aime : des ruelles pavées, des façades colorées, des maisons typiques, des pignons pointus… Il y a souvent beaucoup de monde mais vous trouverez toujours une petite ruelle isolée, une boutique qui sent bon la Bretagne.

Nous aimons beaucoup la place des Cordeliers ou la place Mercier, la plus connue.

Les ruelles vous conduisent naturellement vers la basilique Saint-Sauveur. J’adore cette basilique car s’y rassemblent de multiples influences architecturales. Petite information : c’est ici que repose le cœur de Bertrand Du Guesclin, héros de la Guerre de Cent ans. Toucher son cœur aide à réaliser un vœu et je suis sûr que vous en avez plein en stock 😉.

N’hésitez pas à flâner dans la salle des pas perdus de la gare ferroviaire. Classées aux monuments historiques, deux grandes et magnifiques mosaïques représentent le plan de la ville et le plan des lignes ferroviaires. Un détour au musée du rail est indispensable. J’ai participé durant ‘ma jeunesse’ à la réalisation de la maquette principale. Il est situé dans l’une des ailes de la gare.

Que faire à Dinan ? La ville basse

Nous continuons à visiter Dinan qui a la particularité de se situer sur 2 niveaux. Pour rejoindre la ville basse de Dinan, vous pouvez bien évidemment reprendre votre voiture mais le mieux est de descendre par le Jerzual, la mythique rue escarpée. Cette rue pentue d’environ 500 mètres avec un dénivelé de 75 mètres relie la ville haute au port. Si le cœur vous en dit, il existe le fameux « défi du Jerzual », une course à pied dans cette rue 😉.

En tout cas, on ne peut qu’adorer le Jerzual et ses splendides maisons fleuries, boutiques et autres ateliers. Du monde certes mais c’est incontournable !

Au niveau de la Rance, vous pouvez louer un bateau pour visiter depuis la rivière mais vous pouvez également tout simplement vous balader le long du petit port de plaisance. Vous aurez un coup de cœur pour cette rue et ses maisons en granit, alignées et fleuries.

Et puis quel plaisir de longer la Rance !

Vous trouverez ci-dessous quelques idées de visites, n’hésitez pas à nous questionner.

 

Les incontournables

  • Les remparts (13e siècle) avec ses 14 tours et 4 portes monumentales
  • Les maisons en pans de bois (15e – 17e siècles)
  • Le château de Dinan (14e siècle)
  • La Tour de l’Horloge (beffroi du 15e siècle)
  • La basilique Saint-Sauveur (12e – 15e – 18e siècles), aux différents styles d’architecture (roman, gothique, classique et baroque)
  • L’église Saint-Malo (15e – 19e siècles)
  • Le couvent des Cordeliers (13e siècle)
  • La fameuse rue du Jerzual qui relie le port à la cité
  • L’esplanade de la bibliothèque et les bustes en bronze de Vène.

CHATEAU DE DINAN : Château de la Duchesse Anne
Pièce maîtresse de l’enceinte médiévale qui enserre la ville, le château de Dinan est au cœur d’un ambitieux projet mettant en lumière l’architecture remarquable de cette résidence princière. L’édifice regroupe trois éléments réunis au XVIe siècle : Le donjon ducal construit dans la décennie 1380 et qui rivalise avec le château royal de Vincennes, la tour Coëtquen édifiée à la fin du XVe siècle et la porte du guichet (XIIIe siècle). Si la tour Coëtquen offre un bel exemple des ouvrages défensifs qui caractérisent la fin du Moyen Âge, le donjon ducal invite à une plongée dans la vie quotidienne et l’art de vivre à la cour des ducs de Bretagne. A ne pas rater, les impressionnantes cuisines, l’exceptionnelle salle de banquet éclairée de belles fenêtres à meneaux, le chemin de ronde et la vue panoramique de la terrasse.
Site internet

VIEILLE VILLE DE DINAN : Un voyage dans le temps
La taille de la ville et ses petits détails à observer incitent à prendre le temps de se promener sans un rythme soutenu qu’on adopte naturellement dans les grandes villes : ici, on peut facilement se sentir en vacances toute l’année, tant les flâneurs sont nombreux à venir visiter la ville, mais sans qu’on se sente pour autant “oppressés” par la foule.

TOUR DE L’HORLOGE, DINAN : Beffrois de la ville
Erigée à la fin du XVème siècle par la riche bourgeoisie dinannaise, la Tour de l’Horloge domine, du haut de ses 47 mètres, la vieille cité médiévale et offre un panorama exceptionnel sur les monuments. Sa visite est l’occasion de poser un autre regard sur la ville de Dinan, notamment grâce au film « Dinan en 1750 », réalisé à partir d’images de synthèses et proposé dans le cadre de la visite de la tour. La visite de la Tour de l’Horloge est aussi l’occasion de découvrir un mécanisme d’horloge à la longue histoire : en 1501, la duchesse Anne accorde aux dinannais le privilège de posséder une horloge dans leur tour communale ; l’année suivante, on fait venir à Dinan un mécanisme d’horlogerie fabriqué à Nantes en 1498 par l’Allemand Hamzer. Toujours situé dans la Tour de l’Horloge, il s’agit aujourd’hui d’un des plus vieux mécanismes d’horloge d’Europe.
Site internet

LE JERZUAL, DINAN : Le Jerzual, la rue qui se mérite entre ville et port
En quittant les maisons à pans de bois de la place des Merciers et de la rue de l’Horloge, l’atmosphère médiévale se prolonge dans la rue du Jerzual. En 1500, celle-ci se nommait encore rue Jarjual.
Cette ancienne voie d’accès, qui relie la ville haute au port en pente raide, regorgeait, à l’origine, de boutiques de tisserands, tanneurs… La rue en terre battue était épouvantable à grimper, avec la circulation des chevaux, des ânes, des charrettes… Et elle était bruyante de monde.
Aujourd’hui, le Jerzual a une vraie identité dans la ville, les maisons ont été investies, en majorité par des artistes peintres, des sculpteurs, des artisans d’arts… Mais aussi par des restaurants, des crêperies, des petites boutiques de déco et de souvenirs.

PORT DE DINAN :  Flâner à pied le long du port
Rien de tel qu’une jolie balade à pied le long de la Rance pour profiter pleinement du port de plaisance de Dinan.
Ici, on longe le petit port, on prend le temps de s’asseoir sur les bancs et on contemple les plaisanciers qui amarrent… A l’ombre des palmiers, c’est la détente assurée !
N’hésitez pas à prendre le Jaman V pour découvrir la Rance.
Location de canoës, kayaks, vélos, gyropode, bateaux sans permis, pédalos…

Sculptures de Roger VENE sur l’esplanade de la bibliothèque
Sur ce parvis réaménagé depuis 2015, trônent 7 bustes offerts par le sculpteur Roger VENE.
Laissez votre imaginaire vagabonder en face à face avec Camus, Mauriac, Barbara, Colette, Pär Lagerkvist et Dina Vierny. Vous terminerez cette visite par l’Homme qui ne vous laissera pas indifférent.
Cette visite est en entrée libre et accessible à toute heure.

Sur les bords de Rance, un joli chemin piétonnier rejoint le port à l’abbaye de Léhon.

Une promenade d’une heure aller-retour qui peut être prolongée pour les plus sportifs.
Rendez-vous sur le port de Dinan pour commencer cette balade au bord de la Rance. Traversez le vieux pont pour vous trouver du côté de Lanvallay. Prenez tout de suite à droite et vous voilà sur une voie piétonne. Passez devant le cercle nautique et après quelques minutes de marche, vous arriverez au chemin de halage.
Cette promenade offre un autre point de vue de Dinan. Vous voyez les remparts d’en bas avec le viaduc qui surplombe. Dans l’eau, ou sur les bords, vous apercevrez forcément des hérons cendrés qui aiment venir y pêcher.
Pendant quelques kilomètres, vous vous retrouverez en pleine nature, entourés d’arbres centenaires, et bercés par le chant des oiseaux. Relaxant.
Puis vous arriverez sur une écluse. En toile de fond, vous pourrez apercevoir la forteresse du château de Léhon et son abbaye, qui se dévoile sur la rive d’en face.
Majestueux, ce monument habituellement ouvert au public accueille aussi de nombreuses expositions d’arts. Vous pouvez traverser le pont pour rejoindre le bourg de Léhon. Cette ancienne commune est une véritable petite cité de caractère.
Après avoir flâné quelques instants entre ces vieilles pierres, rebroussez chemin pour retourner vers le port de Dinan. Cette balade se fait aussi bien à pied qu’à vélo. Ce parcours fait environ 5 km aller-retour, mais il peut être bien plus long si vous continuez sur le chemin de halage, après l’abbaye et le pont qui mène à Léhon.
De retour au port, cette balade vous aura sûrement creusé l’appétit, faites donc une petite pause à la boulangerie située à l’angle de la rue du Port et du Petit-Fort. Vous pourrez y goûter la spécialité de Gat & vous : le kouign amann. Cette boulangerie se trouve aux pieds de la célèbre rue pentue du Jerzual. Alors pour éliminer ces gourmandises, les plus courageux pourront s’amuser à la monter et faire un tour dans le joli centre historique de Dinan.

PORT DE DINAN, Chemin du halage, des balades en famille

L’autre balade dominicale des dinannais en famille, est le chemin du halage qui mène vers l’écluse de La Hisse (au port à droite chemin vers Léhon – Rennes, à gauche vers La Hisse – St Malo).
Cette promenade nous invite à découvrir des paysages variés et on y croise de nombreux randonneurs à pied, à vélo et même à cheval ! Un dépaysement grandeur nature ! J’apprécie tout particulièrement la lumière et les couleurs de cette balade matinale le long du chemin de halage.

Une balade au fil de l’eau

N’hésitez pas à embarquer à bord du Jaman V avec Lionel. C’est parti pour 1h de croisière commentée sur le canal d’Ile et Rance. En plus des animations à bord, cette promenade nous fait découvrir d’étonnants paysages dont la majestueuse Abbaye Saint-Magloire et les ruines du château féodal de Léhon puis le passage de l’écluse. 

MAISON DE LA RANCE, DINAN : Une muséographie ludique et attractive
Au total, 300 m² de muséographie pour explorer la vallée de la Rance à travers des maquettes interactives, reconstitutions de milieux avec sons et odeurs, simulation de marée, opéra d’images.
Une exposition permanente originale pour découvrir, tout en s’amusant, le patrimoine d’une rivière « maritime ». Visite idéale en famille !
Des expositions temporaires et de nombreuses animations Nature et Patrimoine en lien avec l’environnement naturel de la Rance sont proposées tout au long de l’année, ainsi que des conférences.
Site internet

MUSÉE DU RAIL, DINAN : Une histoire du rail !

Le Musée du Rail de Dinan est ouvert au public depuis 1989 et accueille chaque année près de 5000 visiteurs.
Le musée est réparti sur 4 grandes salles, projections vidéo, collections statiques et dynamiques de modèles réduits vous plongeront au coeur de l’histoire du rail.
Durant presque 15 ans j’ai participé à la réalisation de la grande maquette. Si vous souhaitez vous faire plaisir, n’hésitez pas à franchir la porte. Le hall de la gare est une merveille aussi à découvrir.

Site internet

MUSÉE 39-45, DINAN : Une visite s’impose !
Venez découvrir l’histoire de la Seconde Guerre mondiale grâce au musée militaire 39-45 situé à Léhon près de Dinan dans les Côtes d’Armor. En famille ou entre amis, vous serez plongés dans le passé grâce aux pièces d’époques et aux nombreuses reconstitutions du musée.
Si vous cherchez bien, vous trouverez les états de services de mon grand-père dans la résistance.
Site internet

MUSEE DU CIDRE, PLEUDIHEN-SUR-RANCE : le musée du cidre dévoile les outils d’hier et d’aujourd’hui

Visitez une exposition sur la pomme : ses liens avec la santé, la peinture, la poésie, l’histoire, la publicité, la beauté, etc…
Revivez les gestes d’antan : ceux du cerclier, du tonnelier, ainsi que la fabrication de notre cidre.
Site internet

MOULIN DU PRAT, LA VICOMTE SUR RANCE : Un des plus anciens moulins à marée de la région

Sur les berges de la Rance, le moulin à marée du Prat témoigne du passé maritime et agricole de l’estuaire. Un joli prétexte pour une balade en famille au grand air.
Jusqu’à la Révolution Française, les habitants venaient y moudre leurs céréales. Au 19e siècle, ses deux roues à aubes faisaient tourner trois paires de meules. Laissé à l’abandon à partir de 1920, le moulin a été entièrement restauré il y a dix ans. Accessible par un agréable chemin en sous-bois (600 m), le Moulin du Prat accueille aujourd’hui une petite exposition, un film et quelques belles pièces de patrimoine qui mettent en lumière ses anciennes activités et son fonctionnement original lié à l’énergie des marées. Des bénévoles passionnés assurent la visite tous les jours de l’été.
Site internet

Visiter DINAN et ses environs
Nous sommes disponibles !

Un renseignement sur le logement, un conseil sur les visites à proximité, nous sommes là pour vous aider.

06 23 65 68 35

de 9h à 22h
Langues parlées : français et anglais

DINAN - Bretagne
contact@kerbrunat.com

Formulaire de contact